L’association VISA - Varied International Students Association, accueille chaque semestre de nouveaux Erasmus venus à l’EDHEC Business School de Lille. Mathilde Crivello, qui s’occupe du sponsoring, nous explique la mission internationale de l’association.

Peux-tu présenter le projet de VISA ?

Notre association, composée de 29 membres, est présidée par Clara Barrière. VISA, qui n’a pas toujours été nommée comme ça, profite de l’expérience de 19 générations. Nous organisons deux évènements par semestre : afterwork, garden, gala, voyage, tombolas… Mais ce qui distingue notre asso des autres, c’est que nous accueillons les étudiants étrangers autour d’une « welcome week » à chaque début de semestre et organisons de multiples activités pour nouer des liens avec eux. Ces activités en dehors du campus – bowling, restaurant, soirée huîtres et vin blanc, voyage en petit comité, etc. – sont l’occasion de découvrir leur culture et de créer un réel échange.

Et cette année, quelles sont les activités proposées ?

Nous avons organisé une soirée latino dernièrement. Et comme chaque année, nous proposons un voyage uniquement pour les Erasmus et les membres de l’association : en 2018, ce sera à Amsterdam. En parallèle, nous montons aussi le « SunBreak », un voyage à Malte en partenariat avec MTV qui va se dérouler tout début avril et s’adresse à l’ensemble de la promo.

Quels sont les différents pôles de l’asso et comment recrutez-vous ?

Des missions bien réparties

En plus du président, du vice-président, du secrétaire et du trésorier, nous avons 5 pôles : l’équipe Sponsoring, composée de 5 membres, doit trouver des financements auprès des entreprises pour les évènements. Les pôles Événementiel et Voyage se chargent respectivement d’organiser les soirées, la location des salles, et tous les préparatifs pour les voyages. L’équipe Erasmus est responsable de contacter les étudiants étrangers depuis leur arrivée et pour toutes les activités organisées. Et enfin, la Communication gère notre page Facebook pour présenter régulièrement toutes les activités proposées. Être présent sur ce réseau social est une condition sine qua non de toute association car tout se passe sur Facebook !

Une phase de recrutement impitoyable !

On rentre dans l’asso en première année. L’année suivante, on prend le relai à la tête de VISA et on recrute de nouveaux membres parmi les premières années. Sur 130 postulants, nous n’avons pris que 14 candidats cette année.

À la rentrée, une présentation est faite aux élèves de première année, et chaque association de l’EDHEC se présente sur la scène de l’amphithéâtre avec un teaser. C’est donc l’occasion de montrer notre univers et de donner envie aux futures recrues d’intégrer VISA. Chaque élève peut postuler à 3 associations différentes et 3 sessions d’entretiens sont prévus ensuite :

  1. Le 1er entretien permet de cerner la personne au 1er abord. C’est un grand écrémage : on élimine la moitié des candidats.
  2. Le 2e entretien consiste en une petite soirée pour apprendre à mieux se connaître. On en garde à nouveau la moitié.
  3. Le 3e entretien est uniquement professionnel et varie selon le pôle que le candidat souhaite intégrer. Par exemple, pour entrer au pôle événementiel, il faut présenter un projet de soirée. Cette dernière sélection aboutit à 15 nouveaux membres environ chaque année, mais c’est une moyenne bien sûr !

Qu’est-ce que ça t’apporte de faire partie d’une asso ?

C’est vraiment une chance pour nous qu’il y ait autant d’associations à l’EDHEC, cela nous permet d’acquérir une expérience supplémentaire par rapport à d’autres écoles. Professionnellement parlant, quand j’étais au lycée avant d’entrer à l’EDHEC, je n’avais pas spécialement l’occasion d’envoyer des emails et de négocier par exemple. Les deadlines à respecter et les projets de soirées à organiser nous responsabilisent beaucoup.

 

Cela permet de rencontrer des gens et aussi de mieux se connaître soi-même. En général, quand on rencontre une personne à l’EDHEC la première question qu’on pose, c’est « de quelle asso tu fais partie toi ? », ce qui amène ensuite à d’autres sujets. C’est une expérience très épanouissante. Quand je prends du recul, je me rends compte que finalement mes vrais amis sont ceux qui font partie de mon asso.

As-tu un bon souvenir à partager ?

Depuis la première année, j’ai vécu beaucoup de moments forts en émotion. Au printemps dernier, on a organisé une Garden en partenariat avec une asso de musique autour de la musique électronique pour rassembler tout le BBA (Bachelor of Business Administration). J’ai un très bon souvenir de cet après-midi où il a fait super beau, on était dans un grand jardin autour d’un barbecue. Être à l’origine du meilleur événement de l’année, c’est une grande fierté ! Et je pense que tout le monde s’en souvient !

Le pire souvenir ?

Je n’en ai pas vraiment… Même quand on est confronté à des choses négatives, en général, on en tire toujours du positif, on arrive toujours à régler les petits problèmes. On apprend de nos erreurs, c’est ça qui nous fait grandir ! En sortant du lycée, on n’avait jamais eu de telles responsabilités envers une équipe, c’est le 1er vrai travail qu’on réalise sur du long terme et ça nous apprend beaucoup. C’est vraiment une expérience à vivre, je pense que personne ne regrette d’avoir fait partie d’une asso étudiante !

VISA EDHEC donne des conseils pour organiser une soiree 

Pourquoi avoir choisi des vêtements personnalisés pour votre association ?

Toutes les assos au BBA ont des vestes et des pulls à leur insigne, on est fiers de notre école. Quand on se promène dans les couloirs, il n’est pas rare de voir les élèves porter fièrement les couleurs de leur asso. C’est une manière de se différencier, d’appartenir à une communauté.

Quels sont tes conseils pour organiser le meilleur événement de l’année ?

En premier lieu, il faut évidemment faire partie d’une équipe qui a un projet commun. Après, ce n’est pas sorcier d’organiser un bon événement, il suffit de :

  1. choisir le bon thème : en général ça suffit pour amener des gens
  2. trouver le bon lieu
  3. savoir négocier pour ne pas payer cher
  4. choisir le bon jour de la semaine et la bonne période de l’année
  5. rendre l’événement visible en faisant une com’ qui fonctionne et de belles affiches