La Raffinerie Musicale est un projet qui a pour vocation de mettre en lumière des artistes locaux de talent en organisant plusieurs événements musicaux. Alice est vice président et responsable partenariat de l'association.

Peux tu présenter ton association et son projet ?


La Raffinerie Musicale est une association étudiante qui a pour mission de promouvoir la musique électro dans la ville de Tours et d’offrir aux artistes une opportunité de mieux se faire connaître. Nous organisons deux soirées dans un bar avec quatre DJs mais aussi un événement final, plus original et qui s’adresse à une audience plus large.

L’association compte dix membres et est divisée en quatre pôles. L’équipe partenariat se charge des relations avec les bars, et les partenaires tels que School Phenomenon. L’équipe communication gère notre page facebook, le compte instagram et le compte twitter mais aussi les supports en papier avec les affiches et les flyers. Une autre équipe se charge de trouver des financements et la dernière gère les relations avec les artistes.


Comment le projet évolue d'année en année ?


Notre association est jeune, nous en sommes seulement à la troisième édition. Le point d’orgue de notre projet est l’événement final que nous organisons longtemps en avance. Chaque année nous devons faire appel à toujours plus d’imagination pour proposer un événement différent et qui reste accessible à tous.

L’année dernière l’événement a été aussi réussi qu’original. Nous avions organisé un concert silencieux dans une bibliothèque universitaire. Le public portait des casques et pouvait sélectionner son DJ préféré parmi une sélection de plusieurs artistes. L’audience était principalement composée d’étudiants venus révisés et qui profitaient d’une pause pour participer à cette expérience hors du commun.


Selon toi, pourquoi est ce important de faire partie d'une association?


J’étudie dans une école d'ingénieur généraliste, l’enseignement y est théorique. Avec l’associatif je me donne les moyens de voir autre chose et de faire du concret. Faire parti d’une association étudiante est très formateur, j’ai beaucoup gagné en maturité grâce aux responsabilités qui me sont données. On s’améliore sur beaucoup de sujets qui ne sont pas enseignées comme la gestion d’une équipe ou encore la vérification d’un contrat.


organisation d'un concert etudiant

Comment ton association communique sur son projet?


Une bonne communication d’association commence par une bonne communication entre ses membres. C’est pourquoi nous nous réunissons régulièrement pour faire le point. Comme nous n’avons pas tous les mêmes emplois du temps, nous utilisons aussi beaucoup Facebook. Mais pour assurer la bonne cohésion de l’équipe rien ne vaut une bonne soirée entre nous pour apprendre à se connaître en dehors des cours et du projet.

Notre communication auprès des étudiants se fait principalement via notre page Facebook qui compte plus de 5000 fans et que nous mettons à jour plusieurs fois par semaine. Nous prenons très au sérieux le community management en publiant du contenu pertinent, comme par exemple une sélection de morceaux de musique.

Pour communiquer auprès de nos partenaires et pour toucher une audience plus large, nous avons constitué un dossier de presse sérieux qui nous permet d’être cités dans la presse locale (Radio Béton, Nouvelle république, TV Tours).


DJ Raffinerie musicale


Pourquoi avoir commandé des teddys personnalisés ?


En portant des tenues personnalisées on gagne en crédibilité, cela fait plus pro. Mais c’est surtout un bon moyen de communication. Plusieurs fois des gens se sont retournés dans la rue et nous ont abordés pour en savoir plus sur notre projet.

Comme nous sommes la seule asso de l’IAE Tours à commander des vêtements personnalisés, nous somme aussi très visibles auprès des autres étudiants, c’est un bon moyen de conserver un esprit d’équipe propre à notre association.

As tu des conseils pour d'autres étudiants qui organisent des événements ?


  1. Communiquer en avance et de manière régulière avec Facebook et des affiches
  2. Choisir un bar ou une salle qui a l’habitude de gérer les artistes et la musique
  3. Organiser des “présoirées” payantes pour financer et faire de la com’ pour l’événement final
  4. Si l’événement n’est pas complet, distribuer des flyers dans des lieux stratégiques quelques heures avant, c’est très efficace