Pour cette interview, on vous fait rencontrer Niels. Il est jeune, fringuant et surtout, il fut le Président du BDE du CELSA Paris-Sorbonne. Plusieurs soirées et événements à son actif, et surtout, de beaux souvenirs laissés par cette période étudiante. Entre les négociations pour préserver le budget de l’asso, les soirées arrosées et les astuces pour gagner, Niels nous dit tout... pour le meilleur, comme pour le pire.

Le meilleur conseil à donner pour faire gagner sa liste BDE ?

Le meilleur conseil… S’éclater et faire croire aux autres que les membres du BDE ne seront jamais bourrés aux évènements.

Le meilleur événement que tu aies organisé ?

Soirée de campagne : elle a coûté 0 et rapporté 1000€ au bar.

Le meilleur plan pour les budgets serrés ?

Savoir prendre les fournisseurs à la gorge et opter pour la stratégie de la veuve éplorée qui n’a pas un sou.

La meilleure blague que tu aies faite à l'école ?

Dire au moment de la victoire que la liste concurrente a fait une (bonne) campagne.

Le meilleur souvenir avec ton asso ?

La soirée Halloween. Toute la promo était là et les photos le lendemain faisaient peur... Ce qui est synonyme d’une bonne soirée, en général.

La pire gueule de bois ?

La soirée Halloween : je devais y aller sobre et au premier verre ça a dérapé !

Le meilleur conseil contre la gueule de bois ?

Continuer de boire.

Le pire coup de stress ?

Le remplissage du WEI, tu ne sais jamais si tu vas perdre beaucoup d’argent ou beaucoup trop d’argent.

La meilleure idée de bizutage ?

Bander les yeux d’un mec pendant 30 min à la soirée du WEI et le laisser au milieu de la piste de danse.

La pire idée de bizutage ?

Accrocher un mec trop bourré à un arbre et le laisser là toute la nuit.

Le meilleur coup de com’ ?

Notre semaine du « love » pendant la campagne... et le minitel rose. Ca consistait à laisser les étudiants appeler ou envoyer un SMS à quelqu’un de l’association pour démarrer une conversation olé-olé. En restant bon enfant, bien sûr.